Je suis une mère comme les autres …

Avant.

Avant, j’étais enceinte, j’étais heureuse, j’étais innocente.

J’ai fais comme pas mal de futures mamans 2.0, j’ai trainé sur les forum. En plus d’amies – des vraies, de la vraie vie, même si pour certaines je ne les ai jamais vu, ne me dites pas que ce ne sont pas des amies parce qu’elles sont toujours là, depuis 5 ans, malgré les hauts et les bas – j’ai aussi découvert le linimen, l’allaitement, le portage, le maternage, bref, tout ce qui allait faire de moi une maman modèle, une mère parfaite …

J’ai aussi découvert ça :

Je certifie sur l’honneur que j’ai bien ces 4 livres chez moi !

Comme pas mal de femmes enceintes, je marchais tranquillement sur une route pavée de bonnes intentions. Persuadée que tout irait bien. Non, je ne crierais pas, non, je ne taperais pas …

« Tu sais chéri, je crois sincèrement que crier sur son enfant ne sert à rien »

...

« oui, c’est vrai quoi, ils ne sont pas bêtes, ils peuvent très tôt entendre et comprendre »

« Gordon à raison »

La première année, tout va bien…

Et puis un jour, je m’ouvre à la vraie vie, je découvre que cette méthode ne marche pas – enfin chez nous – que râler, crier un bon coup ça aide à se faire entendre – obéir – alors que le reste, ma fille, elle s’en cogne complètement.

Alors M Gordon, si tu me lis, j’aimerais bien que tu me dise comment tu fais toi. Ta méthode, tu l’as vraiment testée et appliquée sur tes enfants ?

ça a vraiment marché ?

Genre, tes enfants, ils sont sages, disent toujours « merci, bonjour, s’il te plait », ils ne font jamais de caprices, ne râlent pas, ne te parle pas comme si tu avais 2 ans, mangent bien les brocolis et les choux de bruxelles, ne se battent pas entre eux, ne tente pas une négociation de 20 minutes pour pouvoir regarder encore 2 minutes de dessin-animé ???

A chaque début de conflit, tu prends 10 minutes pour expliquer les tenants et les aboutissants de ton NON ? Parce qu’il est là le secret de ta méthode coco, tu parles, tu expliques, tu prends ton temps …

Mais du temps bordel, j’en ai pas moi !!! J’ai une vie, je bosse, je cours partout, tout le temps, je vie – sur facebook un peu – mais IRL (in real life) surtout. Les RDV médecin, les RDV école, les RDV famille et ami(s) (histoire de ne pas se couper de toute vie sociale), la vie sociale des enfants (sports, anniversaire, parc…).

Alors soit je suis une mère débordée pour de vrai, soit je gère mal mes priorités, soit j’ai trop vite abandonné  ta méthode -un mélange des 3 -

J’aurai aimé être une de ces mamans si parfaites, mais je ne le suis pas. Avec le recul, je m’en fou. Je suis une mère comme les autres.

Je suis une mère comme l’était ma mère.

Et du haut de mes 32 ans, je peux garantir que ma maman a assuré grave alors si je suis comme elle, ça me va !!

 

NDLR : Bon, nous n’avons pas lâché sur la fessée, là pour le coup, on garde en tête que ce n’est pas une méthode éducative, que ça n’apporte rien – ça soulage les parents mais n’aide pas l’enfant, la violence ne règle rien, ni physiquement, ni mentalement et ce n’est pas un bon exemple de la façon dont on peut gérer un conflit. Ok,  je concède quelques tapes sur les fesses, mais je peux encore les compter avec les doigts de la main et je ne peux pas dire à quand remonte la dernière – ouff l’honneur est sauf !

 

 

 



Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez surement :

2 Comments on Je suis une mère comme les autres …

  1. Lu
    05/01/2012 at 6:02 (3 années ago)

    Je n’ai pas lu ces livres mais nous privilégions le dialogue aussi. Ici la fessée n’a pas été proscrite mais en lisant ce post je me rends compte que je ne me souviens pas du tout de la dernière qu’il a prise donc elle date de plusieurs mois. Je ne fais pas de différence entre la tape sur la fesse ou la fessée moi, elles ne lui ont jamais été donné pour faire mal. Je pense que la façon dont on pense éduquer notre enfant même s’il on ne s’y tient pas à la lettre nous permet d’avoir une ligne de conduite. Ensuite nous restons des humains donc nous avons nos faiblesses,notre fatigue  et comme tu dis si bien on a une vie à côté, alors parfois on crie, … Boââf, au final ils ont pas l’air malheureux les zigotos…
    Ciao…

    Répondre
  2. galie11 / Mélanie Blanc
    10/06/2012 at 9:05 (2 années ago)

    Ah alors là j’approuve !!!! j’ai aussi plein de livres, finalement le premier acheté on le lit puis les autres … oh ben on va faire comme on sent hein ! qui ils sont pour nous dire comment faire ? ils ont des enfants ? ah non ? ben alors qui ils sont pour nous dire comment faire ? ils en ont ? bah heu … soit ils ont réussi leurs méthodes sur eux, soit ils auraient aimé que ça marche chez eux non ? LOL
    on fait comme on peut, certes je cri bcp trop !
    mais bon nous ne sommes que des humains ! #JEUFDM

    Répondre

Leave a Reply

CommentLuv badge