Thomas, homo, catho, tu m’as paru si seul …

Les billets pro mariage pour tous fleurissent. On en trouve partout, j’en ai écrit moi-même sous forme de lettre à Frigide Barjot.

On en trouve tout de même quelques uns orientés contre ou pour le moins donnant la parole aux contres.

Attention, je n’ai pas du tout l’intention ici de leur donner une tribune. Je ne comprends pas et ne souhaite pas comprendre les motivations des gens contre (un peu comme pour les gens contre l’avortement).

Le premier article de la déclaration universelle des droits de l’Homme est clair : « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. »

Avant la loi du mariage pour tous, une partie de la population n’avait pas les mêmes droits qu’une autre pour la seule raison de son orientation sexuelle, cette idée m’était insuportable.

mariage-pour-tous

L’objet de mon billet du jour concerne un article de rue89 paru il y a quelques jours : Thomas, homo, catho, pourquoi il est contre le mariage pour tous ?

 Je l’ai ouvert avec l’intention de le lire et en me disant que j’allais surement encore detester ce que j’allais y lire. Que j’allais avoir à supporter les allègations homophobes (oui, même venant d’un homo) et retrograde d’un catho pur et dur…

J’ai eu mal pour toi Thomas.

Je passe sur la partie « pourquoi j’ai manifesté contre le mariage homo alors que je suis homo » à la façon d’un « pourquoi je trouve les blondes trop niaises alors que je suis blonde »

Mon petit Thomas (je te dis mon petit Thomas, parce que malgrès le fait que tu sois un mec de la manif pour personne tous, j’ai bien envie de te faire un freehugg tellement je suis triste pour toi), Tu as dis ça :

« Je dis un peu en provoquant que je serai convaincu par l’adoption gay quand un couple de bobos gays parisiens adoptera un petit séropositif. Ce jour-là, je changerai d’avis, je me départirai de mon avis qui est qu’adopter, c’est une démarche égoïste, pas une démarche altruiste. »

Mais mon petit chat, faire des enfants est toujours un acte égoîste (et pourtant, les enfants ne sont pas toujours une grande partie de plaisir à élever), les hétéro ont sans doute un côté Sado-Maso.

Quand on y pense, on les fait parce qu’on en a envie, quoi de plus egoiste que de satisfaire une envie ?

 

On t’a respecté en tant qu’homo ?

C’est compliqué… C’est un sujet dont on ne parle pas. Est-ce que c’est du respect ou pas, je ne sais pas… Est-ce que ça m’a rendu malheureux ? Non. Est-ce que c’est compliqué ? Oui.

Vous n’en parlez pas ?

Non.

Tu veux dire que vous débattez du mariage, de l’adoption, sans jamais parler de toi ?

Voilà. Je sais que mes parents sont rassurés parce que je suis contre.

Mais ils savent que tu es homo ?

Oui, bien sûr. Mais on n’en parle pas. On n’en a jamais parlé.

Voilà le passage qui m’a tant touché dans ton recit.

Toi Thomas, tu ne parle pas de ta vie avec tes parents. Je me suis mise à imaginer un repas de famille chez toi un dimanche midi après la messe.

Ta maman a prié pour que le mariage ne passe pas, elle a prié pour le pardon que l’on doit savoir accorder. Elle a préparé un bon repas, avec amour.

Vous êtes là autour de la belle table et vous parlez de tout… de tout sauf de qui tu es. Sauf de ce qui fait ta vie, tes amours, tes passions partagées avec l’homme que tu fréquentes.

Je vois cette belle table pleine de non-dit avec ses gens si propres sur eux, qui scandent le pardon et l’amour éternel et qui sont incapables de comprehension et d’écoute pour la chair de leur chair.

Alors j’ai mal pour toi Thomas.

Et j’espère bien qu’un jour tu feras ce que te dis ton pote :

Non mais attends, Thomas, je veux bien tout ça, mais simplement, si tu rencontrais l’homme de ta vie, que tu étais fou amoureux, qu’il n’y avait que lui et qu’il te demandait en mariage ? Tu dirais quoi ?

Le mariage gay en tant que tel… Je ne dis pas que je le ferais… Je ne sais pas…

Tu dirais oui !

Pourquoi pas ? En plus c’est une niche fiscale… C’est assez drôle que la gauche crée ça.

(Ils se marrent.)

 C’est tout le mal que je te souhaite Thomas !



Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez surement :

7 Comments on Thomas, homo, catho, tu m’as paru si seul …

  1. Norzem
    25/04/2013 at 3:33 (1 année ago)

    Conclusion : son interview n’a servi à rien, on sent bien que « Thomas » oscille entre deux avis : pour ou contre, il ne sait pas vraiment.
    Quant à la niche fiscale du mariage, il repassera, ça a été abrogé l’an dernier!

    Répondre
  2. zombies
    26/04/2013 at 7:58 (1 année ago)

    Cette histoire commence à être un peu lourde, la France est le 14ème pays a adopter une loi pour le mariage gay, voilà c’est fait, c’est bien que tout le monde soit libre de faire ce qu’il veut, moi perso j’approuve à 100% cette loi, mais maintenant faudrait passer à autre chose, comme par exemple « le travail pour tous » parce que le chômage atteint des sommets là…

    Répondre

5Pingbacks & Trackbacks on Thomas, homo, catho, tu m’as paru si seul …

  1. [...] peux aussi lire l’avis d’autres blogueuses ici : Maman Anonyme Vero vire au vert Mademoiselle Farfalle Les sorcières au clair d’étoile C’est quoi ce [...]

  2. [...] Mamananonyme Thomas, homo, catho, tu m’as paru seul [...]

  3. [...] Mamananonyme Thomas, homo, catho, tu m’as paru seul [...]

  4. [...] Mamananonyme Thomas, homo, catho, tu m’as paru seul [...]

Leave a Reply

CommentLuv badge