Les bruits d’avant [Dictée Magique dedans]…

Tu te souviens du son de PacMan, de celui de la Game Boy ou du bruit d’une connexion internet à l’époque du très très bas débit (payant à la minute !) ?

AOL

Non, pas toujours ?

Et bien, je vais t’aider !

Un malin, Brendan Chilcutt, vient de lancer http://www.savethesounds.info/ un site très bien fait (il démarre tout juste) avec les bruits de toutes ces choses qui faisaient nos jeunes années.

La dictée magique, elle disait quoi dejà ?

Et le bruit du téléphone dont il fallait tourner le cadran ?dictee magique

C’est à re-découvrir chez Brendan !

telephone

Être frugivore grace à Keimling …

A la maison, les fruits (et un peu les légumes) défilent très très vite.

Les filles les mangent pas kilos, à toutes les sauces.

Les oranges particulièrement puisque que nous les pressons nous même 3 fois par semaine pour avoir du jus assez frais.

Depuis quelque temps nous envisageons de passez à la vitesse supérieur côté jus de fruits, purées de fruits et donc vitamines pour continuer dans cette bonne voie.

J’ai donc fais mes recherches internet pour trouver un outils adapté, pour facilement transformer des fruits et légumes en jus ou en smoothies

La centrifugeuse c’est bien, mais mes parents en ont eu une, c’est un peu lourd en terme de nettoyage et en terme de place (et la place j’en manque). Ce n’est donc pas pour nous.

Le blender est une bonne option.

J’ai découvers le blender vitamix et la marque Keimling par la même occasion. Elle est spécialisée dans les smoothies, jus de fruits et légumes frais, et bien sur tout autres aliments frais et crus qui regorgent de vitamines. Elle propose aussi des fruits à coques.

Revenons en à nos jus.Pour cela, il existe des méthodes permettant d’extraire et de garder le meilleur des fruits, : le blender (la rotation et les lames, c’est toujours efficace !)

blender-vitamix

Le Vitamix est apprécié des professionnels car il remplace facilement de nombreux robots de cuisine. Il est capable de mixer, il fait sorbetière, moulin à céréales, machine à pâtes et à pain, pileur de glace, râpe à légumes…Oui, tout ça ! Et il est garanti 7 ans.

 

*Article sponsorisé

Travaille t-on toujours le lundi de Pentecôte ou est-il férié ?

Hier, Chéri me demande :

« tu ne travailles pas lundi prochain ? »

« Heu … si pourquoi ?

« C’est le lundi de Pentecôte, c’est férié »

« Non, ce n’est plus férié, par contre je pense que C (notre Ass mat) ne travaille pas et que la grande n’a pas école, je vais voir avec Papa »

« Non mais je ne travaille pas moi, c’est férié je te dis ».

Comme chaque année, je ne sais pas, on ne sait pas comment gérer cette journée de solidarité qui dès le début fût un fiasco organisationnel.

Alors faisons simple, OUI le lundi de Pentecôte est un jour férié, il l’est redevenu depuis 2008 (la suppression datait de 2004) !

Mais certains vont le travailler (moi par exemple) d’autres participeront à la journée de solidarité autrement.

Explications :

Chaque salarié de France doit toujours un jour de solidarité.

Libre à l’employeur de décider comment ce jour doit être donné.

Soit en gardant le lundi de pentecôte comme travaillé (super quand les école/creche/nounou/mari… sont en jour férié),

Soit en choisissant une autre formule (don d’un CP, d’un RTT – quand il a lieu – d’heures supplémentaires, en sans solde …)

Pas simple donc, je crois que cette journée sera toujours le bazar. Il aurait été plus simple de mettre tout le monde au diapason pour cette journée, mais depuis quand faisons nous les choses simplement ??

lundi-de-Pentecote

Astuces pour utiliser Google Analytics facilement et efficacement #1

Après mon billet sur les 10 astuces sur le référencement de votre blog, voici un petit topo sur notre meilleur outils de progression de stats (si on veut progresser) qu’est Google Analytics (GA pour les intimes, mais je vais continuer avec Google Analytics pour mon référencement !

google analytics

Pour faire simple et efficace, je te propose de parler de 4 grands critères à savoir analyser :

– le trafic sur ton blog (qui necessitera bien 2 ou 3 articles),
– l’acquisition de nouvelles visites,
– la rétention des visiteurs,
– la conversion de ces derniers.

L’analyse du trafic (partie 1).

analyse audience mamananonyme
Clic pour agrandir et voir de quel chiffres je parle.

 1 / 2 – Le nombre de visites et de visiteurs uniques

 

C’est un peu LA donnée importante et la plus simple à obtenir (voir l’image au dessus pour trouver l’onglet en question).

Le nombre de visiteurs uniques est toujours plus faible que le nombre de visites car les VU ne sont comptabilisés qu’une fois, les visites non.

Grâce à ces deux données on peut voir la progression, voir si un jour a été prolifique et ainsi tenter de pister le pourquoi.

On peut aussi voir quels jours de la semaine, quelles heures sont idéales pour publier. Il est peut être inutile de publier le dimanche par ex (je n’en sais rien, cela dépend de ton blog) vérifiez quels sont les jours et les périodes, où vous avez plus de visites. Si le mois d’aout est un mois mort, inutile de publier des billets qui demande beaucoup d’effort ou qui te tiennent à coeur, attends septembre !

3/ 4 – Le nombre de pages vues et de pages par visites

Plus le nombres de pages vues est élevé, plus le nombre de pages par visites augmente, plus ton blog plait (ou alors tu boostes artificiellement ce chiffre en coupant sur 2 ou 3 pages tes articles et ça c’est moche pour tes lecteurs). Cela va de paire avec le taux de rebond.

6 – Le taux de rebond

Il représente les visiteurs qui sont tombés sur ton site, puis repartis aussi vite (restés moins de 30 secondes). Alors, soit ils ont très vite lu ton billet (possible s’il faut 150 à 200 mots), soit ils ont trouvé l’info très vite sur ton billet, soit ils sont effectivement partis très vite voir ailleurs pour trouver l’info recherchée. Le top est d’avoir un taux de rebond inférieur à 60% (le miens est assez mauvais avec plus de 80%, j’ai fait mieux, mais ça c’était avant). Plus ce taux est faible, et mieux c’est. Sous wordpress des widgets proposant des billets similaires (comme sur ce blog) ou des mots clés, aident bien, de même que les liens internes.

5 – Durée moyenne de la visite

Très utile pour certains sites (comme les sites de vente), cet indicateur est surtout le reflet de l’intérêt que les visiteurs qui arrivent sur ton blog lui montrent. Plus ce chiffre est élevé, et plus ton contenu est intéressant ou tes billets longs. Mon score de 39 sec n’est pas top, mais j’écris des articles courts qui ne prennent pas tellement plus de temps à être lu.

7- nouveaux visiteurs vs anciens

Tes lecteurs te dont-ils fidèles ?
Pour le savoir regarde le graphique en bleu et vert. Cette donnée t’indique si tes visiteurs sont revenus sur la période choisi. Si tu as moins de 20% de visiteurs qui reviennent (retourning visitors) c’est que tu n’as pas tant de lecteurs fidèles que ça. Pas de panique, pas mal de raison à ça. Ton flux RSS n’attire pas, ta newsletter n’est pas un succès (ou tu n’en a pas ou plus comme moi suite à mon piratage – je suis passée de 35% à 12%  de retourning visitors depuis que j’ai perdu mes 4500 inscrits à ma newsletter).

 

10 astuces pour améliorer facilement son référencement blog …

Parce qu’on parle régulièrement du référencement sur le coin de blogueurs (si tu as un blog, je te le conseille).

Parce que c’est un peu le passage obligé si tu veux décoller au dessus des fatidiques 500 visiteurs uniques par jour (pour un blog de parents, pour les autres je ne connais pas le chiffre).

Le référencement de base pour un blogueur est assez simple, si on garde à l’esprit de travailler aussi bien sur le blog, que sur les articles du blog.

Voici donc mes dix astuces pour améliorer le référencement de son blog sur google (elles ne sont pas exhaustives, mais elles ont le mérite d’être accessibles à tous et réalisables au quotidien sans être informaticien ou développeur web) :

referencement-nuage

1- Pense toujours « mot clé ». Qui dit blog, dit articles (ou billets). C’est dans un premier temps sur leur construction qu’il faut agir. Trouve pour chacun de tes articles un mot (et un seul) qui amènerait les gens à le consulter. Ce mot doit être assez courant sans être LE mot que tout le monde tape sur google.

Ex : Tu fais un billet sur ton allaitement. Le mot clé peut en effet être « allaitement » mais Google comptabilise plus de 11 millions de résultats sur ce mot, pas top pour le référencement. Parmi les 1ers résultats on trouve des gros sites que jamais tu ne dépasseras (Doctissimo, aufeminin, les grandes marques d’allaitement…). Ce mot clé allaitement doit donc s’articuler autour d’autres mots qui qualifieront mieux « allaitement » et faciliteront son référencement. Pourquoi pas « réussir son allaitement » « astuce allaitement » « allaitement facile » …

Le mot-clé doit se retrouver systématiquement dans ton titre, dans ton URL, dans ton premier paragraphe ou mieux, dans ta première phrase. Son occurrence idéale est de 1 à 1.20%. Pour un billet de 400 mots, on doit donc le retrouver 4 à 5 fois dans la totalité du billet (le titre ne compte pas).

Si ton interface de blog le propose (je ne connais que WordPress) tu peux aussi le mettre dans une petite méta-phrase (phrase reprise par google pour résumer ton billet, comme là :

referencement-astuce-2

Le mot clé doit aussi servir de nom pour une éventuelle image illustrant le billet, cela optimisera le référencement de l’image et du billet.

2 – sois attentif à tes URL. Pour être optimisé et efficace tes URL doivent être composée de noms réfléchis. Pour espacer les mots, il faut utiliser le tiret du 6. Oublie les déterminants et tous les mots inutile pour une recherche Google efficace.
Seuls les mots sont efficaces, il faut donc éliminer les URL constituées de chiffres, de dates ou les URL trop longues.

3 – Créé des liens internes. Dès que possible, fais référence dans un billet à un autre billet que tu as déjà publié en le taguant sur un mot clé (du billet en question ou un autre mot malin). C’est un lien interne. Par exemple, si je voulais taguer mon article sur comment regarder des séries en streaming, je ferais comme ça 😉

4 – Autorise les abonnement à ton flux RSS. ça parait évident et pourtant… j’ai déjà vu des blogs qui ne proposent pas cette option ! De même, tu peux proposer ton flux RSS sur hellocoton mais évites le duplicate contente (on en parle juste après)

 5 – Évite, quoi qu’il arrive, le duplicate content. Le duplicate contente c’est simple : Si un même contenu est repéré sur 2 URL différentes, Google pense que c’est un contenu dupliqué. Il va le considérer comme très peu qualitatif et faire perdre de la valeur au blog, et aux deux blogs sans distinguer le copieur du copié. Il faut donc refuser tout duplicate contente et le traquer !

  6- Travaille sur ton PageRank. Mis en place par Google, il permet au moteur de recherche de déterminer la pertinence d’un site ou d’un blog en fonction de son classement dans ce PageRank (PR). De 0 à 10, un blog est en général entre 0 (au début) et 4, on peut rarement faire mieux. Pour l’augmenter, il faut augmenter le nombre de liens hypertextes amenant vers ton blog. Pour calculer son PR.

Commentaires, participations à des billets de groupes, à des jours à thème, échanges de bons procédés… Mais attention, un lien hypertexte laissé sur un blog PR 4 vaut plus qu’un lien sur un PR 1.

7 –  installe et analyse Google Analytics. GA est un outil gratuit d’analyse de statistiques. C’est la référence car il élimine de nos stats les robots (les siens et ceux des autres), les visites en doubles, triples ou plus et tous les autres parasites des stats (comme nos propres visites). Ceux qui passent à GA après avoir utilisé un autre système dépriment un peu, mais pas de panique, cet article va t’aider !

Je ne vais pas développer ici comment utiliser GA, ça demande plus qu’un petit billet. mais en gros, mon conseil ultime, est : UTILISE LE !

8 – Traque les SPAM dans tes commentaires. Ils sont hyper mauvais pour ton référencement. élimines les systématiquement (sous WP, installe akismet).

9 – Repasses de temps à autre sur tes anciens articles et traques les liens morts qui ne mènent nulle-part, ils nuisent au référencement, Google considérant les blogs avec liens morts comme mal entretenu. Sous WP, il existe un widget pour ça.

10 – Ne négliges pas la description de ton blog sur Google. La description apparaît sous le titre du site dans la page du moteur de recherche.

referencement-meta-descrition

Penses à faire un truc sympa !

Voilà, si tu as d’autres astuces, penses à les noter dans les commentaires (ça compte pour mon référencement 😉 )

Ce que Disney nous réserve pour 2013 …

Ce samedi, j’ai eu la chance avec tout un tas d’autres blogueurs, de journalistes et de fans de Disney, d’assister à une opération de présentation de ce que Disney nous réserve de top pour 2013 (et même pour 2014, mais c’est secret défense, si j’en parle, la CIA va fermer ce blog).photo

D’ailleurs, même pour 2013, je ne peux pas tout dire, mais je dirai tout au fur et à mesure des événements Disney auxquels j’assisterai.

 

Actuellement je peux te parler du jeu Disney Infinity.

photo(1)

Tu peux découvrir quelques images prise par moi-même là.

ou sur Youtube  :

Honnêtement, pour l’avoir testé, ce jeu va tout déchirer. Les enfants dès 6/7 ans, et les plus grands, vont en être dingues.

Disponible sur Xbox360, XboxLive, Wi et WiU, PS3, PSP et Nintendo 3DS.

Nous avons aussi pu voir en exclusivité une future série de teenager avec des surfers qui dansent, un film qui va faire pleurer +++, les gros disney à venir pour Noël 2013 et 2014, le prochain monstre et Cie qui promet d’être très drôle, et les Marvel à venir puisque Marvel et Lucas film font maintenant parte de la maison disney.

Mais cette journée Disney était aussi l’occasion de déjeuner avec mes amis 15 blogs que je salue :Isabelle Flying Mama,Jean-Philippe de Papa Online et sa petite famille, Milie  C’est quoi ce bruit, Sandra Maman Geek et Cynthia, Maman Bavarde et de retrouver là bas RhynaLa mère Cane, ElodieMamaTwins, Aurélie Expressions d’enfants

Merci à l’agence Heaven et à Charlotte pour cette belle journée !

Comment faire lorsque son compte Facebook est piraté ? …

Tout d’abord, ce n’est pas sale. ça arrive même aux meilleurs de voir leurs comptes Facebook être piratés.

Le plus important n’est donc pas de savoir comment ou pourquoi (pour l’argent et la gloire pardi) mais comment récupérer son compte facebook piraté ?

pirate FB

Rassure toi, c’est finalement assez simple.

Dans 95% des cas, le pirate vas s’être empressé de changer le mot de passe et le mail du propriétaire de la page Facebook. tu ne peux donc plus te connecter à ton propre compte.

tu va là : https://www.facebook.com/hacked

Si, si, tu y vas ! Et tu suis les étapes, c’est très simple, tout le monde peut le faire.

Si vraiment tu n’y arrives pas, tente aussi par là : http://www.facebook.com/help/

Une fois ton compte récupéré, protège le pour que ça n’arrive plus !

Comment ?

En utilisant une fonction bien pratique, la sécurisation du compte par code de sécurité sur portable.

En gros, tu te connectes depuis quoi, 1, 2, 3 endroits différents ?

L’idée est donc de signaler à facebook, tes lieux habituels de connexion et si toi ou une personne mal intentionnée tente via une IP différente, FB t’envoie un code sur ton portable qui te permet d’accéder à facebook (ou pas si c’est un méchant).

facebook securite
Clique sur l’image pour l’agrandir !!

Avec ses deux astuces contre le piratage facebook, normalement, tu devrais réduire les risques de pas mal (je n’ai pas de statistiques précises à ce sujet)..

à très vite sur mon Facebook !!

Nous avons reçu 500 iPhone 5 16Gb … Attention arnaque

Encore une arnaque en circulation sur Facebook.

Avant de vous expliquer le comment du pourquoi, en voici la teneur :

« Nous avons reçu 500 iPhone 5 16Gb qui ne peuvent être mis en vente car ils n’ont pas de film de protection à l’intérieur. Pour cette raison, nous allons tirer au sort 500 personnes parmis ceux qui partageront ce statut et qui aimeront notre page.

Choisissez une couleur dans les commentaires!
Merci à tous et bonne chance! »

Sur facebook ça donne ça :

arnaque iphone

Il y a une variante avec Samsung, faut bien renouveler le stock de temps en temps pour attraper les poissons !

La preuve :

Voici la fausse page Facebook d’Apple 92 000 fans environ « seulement »

fausse page apple
Ils sont pas bêtes, ils ont mis Steeve Jobs en couverture pour faire plus vrai ! sauf que c’est faux.

Et voici la vraie page facebook d’Apple Inc.

vraie page apple
Prês de 9 millions de fans contre 92 000 pour la fausse !

 

 Pourquoi ?

Plusieurs possibilités :

1 /Le but le plus répandu des arnaques Facebook de ce genre est d’obtenir les données personnels des personnes qui « likent » la page puis de les inscrire sur un site externe pour participer à des concours.

2/Ils utiliseraient aussi ces pages, riches en likers (entre 100 000 et 200 000 en 2-3 jours) de plusieurs façons :
* Soit ils les renomment et les gardent, même si une partie finira par se désinscrire, il en restera toujours et quand on sait combien de temps cela prends pour avoir 1000 ou 2000 fans, on comprends le business.
* Soit il pourrait s’agit de revendeurs qui se spécialisent dans la génération de pages Facebook avec plus de x likers (x allant de 20 000 à 200 000), ils changent de nouveau le nom de la page pour la revendre sur les marchés spécialisés.

Encore une fois, ce système d’arnaque fonctionne parce que le lot est suffisamment intéressant et la façon de faire si « douce », que chacun se dit « après tout, c’est juste un like, juste un partage, ça n’est pas grave« .
Non, en effet, ce n’est pas grave en soit, mais c’est toujours chiant et dommage d’entretenir, plus ou moins consciemment, ce genre de système.
Sur Facebook, une règle d’or avant tout partage, REFLECHISSEZ et allez faire un tour sur la page d’hoaxbuster en cas de doute !!
Et puis il y a la mienne aussi, elle est garantie sans partages d’arnaques et sans hoax !

Les applications bayam pour les enfants …

Bayam, l’univers numérique jeunesse des éditeurs Bayard et Milan, fête aujourd’hui sa première année d’existence.

Avec cet anniversaire, vont sortir de nouvelles applications qui mettent à l’honneur des héros incontournables comme Petit Ours Brun ou SamSam et viennent enrichir les contenus papier.

Petit point sur ce qui existe déjà et ce qui va sortir chez Bayam.

J’aime Lire Store
C’est une application qui est tout simplement une bibliothèque numérique à emporter partout.
Elle propose une sélection de lectures pour enfants, à lire ou à écouter.
Dès 3 ans – L’application est gratuite mais il faut ensuite acheter les contenus in-app
Le grand imagier de Petit Ours Brun
Le premier imagier interactif des tout-petits. Petit Ours Brun y propose d’y reconnaître et de nommer les animaux et les objets du quotidien. Disponible en français et en anglais. Plus de 250 mots, 6 grands thèmes, 24 décors sonores à explorer et 24 Memory à gagner à la fin de chaque décor pour s’approprier le vocabulaire en jouant.
Dès 2 ans – 4,49 €
SamSam

C’est le plus petit des grands héros qui a désormais trois applications de jeux : le Tip’Tap’Boule, La bataille de l’espace et le Chamboul’Marchiens. L’enfant y retrouve tout l’univers et les personnages du petit héros cosmique.
Dès 4 ans – 1,79€

En voyage avec Petit Ours Brun
Petit Ours Brun fait passer le temps plus vite , en train, en voiture, en avion… Un voyage c’est souvent long quand on est petit ! Petit Ours Brun aide l’enfant à préparer sa valise et, une
fois en route, lui propose plein de minijeux interactifs pour s’amuser.
Sortie : été 2013
Dès 2 ans – tarif à venir
Les mondes de Polo
Retrouver l’univers poétique de Polo, avec cette applications qui les emmène dans des aventures sans parole, à vivre en jeu vidéo.
Sortie : printemps 2013
Dès 3 ans – tarif à venir
SamSam Talk
Une petite application permettant à ton enfant d’enregistrer et de transformer sa voix pour faire parler et agir les personnages de la série SamSam.
Sortie : printemps 2013
Dès 4 ans – tarif à venir

A ma connaissance, les applications ne sont pas encore sur Androïd…

Où faut-il naître en 2013 ? …

Le site américain economist avait déjà publié fin novembre 2012 une liste des pays où il était bon de songer à naître (ou à accoucher)  en 2013.

Les pays arrivants en tête de liste offraient les meilleures opportunités pour une vie saine, sûre et prospère dans les années à venir, moins de risque de guerres, de famine, des meutres ou d’abandon (surtout pour les petites filles)….

Le site WOND a repris toutes ces données et a réalisé une infographie qui comparent celles-ci aux mêmes données parues en 1988.En 25 ans les choses ont bien changées, voyez vous même un peu plus bas.

De la second position en 1988 nous passons 26ème en 2013. Si cela peut nous rassurer, les USA chutent aussi de plus de 15 places !

A l’inverse, la suisses remonte.

Je n’ai pas d’explication à ces énormes variations de places… la crise économique ? Les conditions d’accouchement ? Les conflits mondiaux ?