L’ASMR ou l’orgasme auditif …

Non, je ne plaisante pas du tout, on peut en effet avoir un orgasme auditif.

Alors je ne vais pas vous faire un cours sur l’orgasme (j’espère que vous en connaissez tous et toutes les effets sur le corps, le moral et tout le reste…) mais je vais juste vous rappeler que l’orgasme, en plus d’être ces quelques secondes de pur bonheur, ce sont surtout des hormones, de l’endorphine, de la DHEA et tout un tas d’autres molécules qui font du bien là ou elles passent.

Donc, bien que les effets immédiats de l’orgasme soient physiques, c’est en réalité dans la tête que ça se joue.

Et il existe un autre moyen de l’atteindre. Du moins c’est ce que certains prétendent (j’ai testé pour toi, on en reparle plus bas).

L’ASMR : Autonomous sensory meridian response

index

Pour commencer, il est important de poser les bases. L’ASMR a réuni plus de 3 millions de vues dans une seule vidéo postée sur le Web (http://www.youtube.com/watch?v=RVpfHgC3ye0#t=782). On appelle les adeptes les ASMRiens ou les whisperers en anglais, les murmureurs en français. On les trouve sur  YouTube ou quelques blogs perso.

De ce que j’en ai compris, en écoutant les vidéos de ces murmureurs, on a le poil qui se hérisse, on est happé, on est dans un état second et enfin, survient l’orgasme.

Sur le papier, ça ressemble à la vraie vie, le contact physique et l’amour en moi.

De ce que j’en ai expérimenté, c’est spécial.

Certaines vidéos (j’en ai regardé quelque unes pour bien comprendre le phénomène) sont plus agréables que d’autres. Certaines voix aussi (je n’ai vu que des vidéos de femmes).

Je reconnais avoir eu la chair de poule et avoir été un peu prise dans la voix de certaines. Mais 0 orgasme pour moi.

Je n’ai guère ressenti plus que ce que je ressens quand on me parle tout bas dans l’oreille.

Mais je conçois que cela puisse marcher pour certain(e)s. Un peu comme l’orgasme classique ne survient pas à tous les coups ou un peu comme chaque femme à sa façon à elle de gérer le truc, cela dépend peut-être de ses a priori, de son ouverture (zéro mauvais jeu de mot). Je suis peut être partie pessimiste ou alors pas dans de bonnes conditions.

Je serais curieuse de savoir ce que toi tu en penses, si tu oses tenter l’expérience (Google est ton ami).

En tout cas, pour la prochaine discussion entre potes, j’ai un sujet tout trouvé (n’est ce pas Milie C’est quoi ce bruit ?).

C’était mon mardi-sexy !

L’anthologie de la BD érotique

Pourquoi je te parle de cette anthologie ?

Et bien parce que la littérature érotique (tel que cinquante nuances de grey) est à la mode chez les femmes (et chez les mères, la preuve, le livre de EL James arrive dans le top 10 des livres préférés des mamans !)

Ce livre regroupe donc à lui seul une sorte de best-of de cette littérature version bande-dessinée érotique.

Bien contruite, compléte (pour une anthologie c’est mieux), bien référencée. Vincent Berrière fait là un très beau travail de recherche.

Du « soft », « chic » « trash » « rigolo » et « autobio » … (ce sont aussi les catégories du livre.

 

L’éditeur en parle en ces termes :

Apparue aux États-Unis dans les années 1920, la bande dessinée érotique a précédé la révolution sexuelle, connu de spectaculaires développements dans les années 1980, avant de ressusciter dans les années 2000.

À travers plus de quarante extraits commentés et analysés, cette anthologie rassemble les meilleures bandes dessinées du genre : Gwendoline, Barbarella, Emmanuelle, Druuna, Mona Street, le Déclic… et les plus grands auteurs : Manara, Crepax, Reiser, Magnus, Liberatore, Crumb, Wolinski, Serpieri…

Une promenade coquine à travers un siècle de fantasmes en bulles.

Tu le sais (ou pas) je suis assez BD, soit les trucs bien dégueu à la Walking Dead ou Crossed, soit les trucs érotiques (vous avez dit que je suis bizarre, vous avez raison, mais ça ne fait de mal à personne !)

Donc, si toi aussi tu veux ré-découvrir la BD érotique, je te conseille cette belle anthologie, parfaite pour réveiller le femme cachée derrière la mère (tu sais, celle qui ne se montre que vers 23h quand tu commence à dormir !

C’était mon mardi sexy !!

en bonus :

Comme toujours, fidèle au poste, Milie, C’est quoi ce bruit, nous parle sexy et surtout elle nous parle de la langue de Miley !

 

Twin Sweater Set, LE vernis rouge par Essie

Ce mardi, encore un vernis.

Ce n’est pas de ma faute, c’est la faute de Monoprix. J’ai reçu leur box de rentrée (pour tenter de gagner les prochaines, le mieux est de suivre leur page Facebook, il y en a régulièrement à gagner).

Dans cette très jolie box, il y a avait ça :

monoprix rentrée

La Crème Soin Extrême pour les mains Mava+ de chez Mavala Formulée à base d’huiles de vipérine, tournesol, pois de merveille et beurre de karité.

Des marqueurs couleurs Sharpie que ma 6 ans m’a juste carrement piqué.

Une trousse, un carnet, des étiquettes, des magnets et des marques pages très mignons.

Et un très beau vernis. Je n’ai pas eu celui de la photo, mais le Twin sweater set d’Essie, un beau rouge, brillant et parfait pour aller avec tout !

La qualité Essie est toujours au RDV, un pinceau parfait, une texture agréable et facile à appliquer pour un séchage rapide.

20130922_133224_resizedtwin sweater set

20130922_133119_resized

Essie et Monoprix ensemble contre le cancer du sein

Essie lance son nouveau vernis rose clair, le Pink about it, en y ajoutant une belle action.

Cette année, comme chaque année sera lancée l’opération octobre rose.

Qu’on aime ou pas cette action, on ne peut pas la nier, et Essie en partenariat avec Monoprix (qui commercialise les vernis de la marque – MERCI !) nous propose d’acheter le « Pink about it » et d’en profiter pour reverser 1€ au magasine ROSE.

ROSE c’est le 1er magasine féminin 100% gratuit pour les femmes touchées par le cancer.

essie rose

La photo ne rend pas hommage à la jolie couleur de ce « Pink about it »

Ayant plus de 100 vernis dont une vingtaine d’essie, je suis interdite de vernis jusqu’à mon anniversaire (oui, monsieur est un tyran du vernis)… pffff c’est bientôt décembre ???

Les mardis-sexy sont aussi chez Milie C’est quoi ce bruit. elle nous parle du film le plus culte de l’histoire des films de filles … Dirty Dancing !

Porter des talons sans avoir mal et sans marcher comme une becassa …

Après 2 ou 3 mois en tong, spartiates, birkenstock  ou  tropeziennes (on ne juge pas, il y a plusieurs écoles), il est parfois difficile de se remettre au talons.

Sauf pour Milie c’est quoi ce bruit qui est en talons même à la plage et même quand elle doit marcher des heures dans Paris !

Alors, comment fait-on au juste pour ne pas avoir mal avec des chaussures à talons ?

1 / On ne passe pas d’une paire de ballerine ou tong à des talons de 10 cm en 2 jours. On y va par étapes.

3 cm pendant quelques jours (en marchant pas mal avec), puis 5cm, puis 7, puis 8 et 10 …

talons pas top

2 / On bichonne ses pieds. Ils portent tout le corps, ils subissent de nombreux chocs…

Crèmes, lime, massage, huiles… il faut chaque jour leur consacrer 5 minutes.

3 / Attention à tes ongles de pieds. Même si en hiver on peut se passer de vernis (c’est pas plus mal de les laisser en jachère de ce côté là), il faut les couper (ça évite aussi les trous dans les chaussettes-collants).

4/ Choisi bien tes chaussures. Une belle qualité (le cuir reste le top), une belle plateforme sur le devant pour bien absorber les chocs dus à la marche. Le talon de la chaussure quelque soit la taille doit être porté par tout le talon du pied. bon talons

Il est tout aussi important que la taille soit parfaite. Si tu fais un 40, accepte le, mais ne prends pas un 39, c’est aussi moche et douloureux que la fille qui achète son jean en 38 alors qu’elle fait un 40 !

5 / investi dans de bonnes semelles en cuir là aussi. En silicone encore en plus pour les talons de plus de 6 cm.

6 / Entraine toi le plus possible avant, prends aussi bien le temps de les essayer. Il faudrait toujours marcher 10 minutes au moins avec des chaussures avant de les acheter !

Voilà, avec ses conseils tu es prête, après pour la démarche, entraine toi !

talonsSinon, chez Maman Geek aussi onfait mardis-sexuy, en parlant œdipe (sérieux quoi) et chez Milie C’est quoi ce bruit, on parle de la Darling box (en mitigé mais en vrai !)

Je connais un violeur …

j’ai hésité avant de parler de ce sujet.

C’est forcément un sujet sensible. qu’on ait été victime ou pas, on a toutes (et tous) notre vision de ce sujet. Certain(e)s de bien trop près malheureusement.

OUI, je connais un violeur.

En faite, il y a de grandes chances qu’on en connaisse tous un au moins.

Ils sont partout, il sont tout le monde et personne à la fois. Je dis « ils », mais parfois, c’est « elles ». Ils sont beaux et moches. Ils sont forts et faibles. Ils sont puissants et minables. Ils sont influents et personne ne les écoute. Ils sont blonds et bruns. Ils sont pères et seuls aussi.

Ils sont tous et ils sont personnes.

foule

Comme les victimes.

Sur le tumblr Je connais un violeur, des femmes, des jeunes filles, des grands-mères qui ont été violées décrivent leurs agresseurs.

Parce que ce c’est rarement l’inconnu qui vous suit dans la ruelle à 2h du matin (80% des victimes connaissent leur bourreau). Parce que ce n’est JAMAIS parce que vous aviez une petite jupe que certains jugeront trop courte, ils sont tous et ils sont personnes.

Je connais un violeur …

On est mardi. C’est donc mardis-sexy. C’est une mardi-sexy spécial mais ce tumblr est vraiment nécéssaire, je ne pouvais pas ne pas le partager.

Chez C’est quoi ce bruit il y a aussi un merdi-sexy. Les casting de 50 nuances de grey !!

Des ongles encore et encore …

Je fais faire d’une pierre deux coups en parlant de mes ongles (encore) comme ça, ça me fait mardis-sexy + Montre moi tes ongles la rubrique so glam de ma copine Milie C’est quoi ce bruit ? qui nous propose aussi un mardi sexy aujourd’hui.

On va commencer par le positif avec cette manucure « tippex » avec tout de même quelques points de couleurs pour rendre le tout un peu plus « été ».

Je n’ai fait que l’annulaire de la main gauche mais j’aurais pu faire tous les doigts, ça aurait bien rendu aussi.

ongles tippex pois

ongle tippex

La base blanche est un l’Oréal (par ce que je le vaux bien moi aussi). Les points au dotting sont des Models Own, tout juste débarqués chez Monop’. on en reparle juste en dessous.

 

La cata du jour c’est donc au Models Own que je la dois.

Pshiiit en avait parlé là.

Je les trouve catastrophiques.

Bien trop épais donc rendu lisse impossible. Le pinceau est trop fin (en plus) donc il faut le tremper plusieurs fois pour faire un seul ongle et comme le vernis est épais… bref, c’est la misère.

Tu peux en juger là :

20130728_180303_resized_1

 

 

 

Les hommes qui nous faisaient fantasmer VS ce que l’on a en vrai …

Voilà, c’est mardi, et le mardi, chez moi c’est sexy !

C’est sexy chez Milie aussi qui nous parle de grossesse et de sexy, parce que c’est tout a fait compatible.

Aujourd’hui, je voulais te parler du type d’homme qui me faisait rêver, fantasmer, frissonner quand j’avais 16 ans, 18 ans, 20 ans (après, j’ai rencontré Chéri).

Donc moi mon genre c’était :

leobrad

Le blond au yeux clairs, peau juste bronzée, imberbe tout comme il faut etc…

Et je suis restée sur cette idée longtemps.

Et puis, en fait, Volverine est entrée dans ma vie.

Si, si, un brand, poilu, barbu, peau clair, yeux fonçés.

Tout à côté de ce que je voulais.

Mais bon, mon brun, je ne l’échangerai pas contre un blond.

Et toi, ton genre c’était qui ?

Et au final, tu as quoi ?

PS : je m’excuse pour la brièveté de ce billet, mais vois tu, présentement, je me regarde chaque soir un petit épisode de True Blood, et dans le genre beau blond qui me donne des frissons, Eric Northman c’est pas mal !

eric-northman

 

Pas sur la bouche …

Enfin, je devrais peut être plutôt dire « plus sur la bouche ».

Ou tout simplement de moins en moins, malheureusement.

Non pas que je n’aime pas ça.

Non pas que je n’en ai plus envie, besoin …

C’est peut être plus par manque de temps ?

Non, la vraie raison, l’ultime raison, c’est les enfants !

Vous avez déjà tenté de vous rouler un patin (si, on disait ça en 1996 quand j’avais 16 ans) devant deux gamines qui vous regardent du haut de leur 1m avec des yeux ronds, mi interrogateurs, mi fasciné ?

Bon, et bien voilà, vous avez compris !

bouche

Au début, avant d’avoir des enfants, quand le couple est frais, libre, dispo, qu’il sans le neuf, les bisous, les galoches, les patins, les pelles, c’est tout le temps. Rien ne gène. Les regards des mamies outrées (ou jalouses ?), les passants qui font comme s’ils ne voyaient pas… On s’en fiche !

Et puis après, on commence à les voir ces regards insistants.

On les analyse, on les interprète alors on calme le rythme. Et puis, on ne peut pas faire ça constamment devant les enfants.

Et puis un jour, on se rend compte qu’on a oublié le dernier.

C’était hier ? Ah non.

Le week end dernier alors ? Toujours pas.

(et je ne parle pas des bisous du bout des lèvres pour dire « bonjour » « au revoir »)

Alors ton dernier, c’était quand ?

C’était mon mardi-sexy et comme tous les mardis, c’est aussi chez Milie (qui est d’une fidélité sans faille et mérite un bisou !). Elle nous parle tabac et beauté

C’est aussi chez sophie Mum et ses ongles !

 

 

Les huiles sèches pour sublimer le corps …

C’est l’été, si si, il fait enfin beau et chaud !

Donc, on se dénude, on se dévoile etc …

Alors pour arranger un peu notre teint, surtout que nous n’avons pas été gâté pour le moment par le soleil.

Alors c’est quoi l’huile sèche ?

J’ai découvert les huiles sèches sur le tard (genre 30 ans). Depuis, dès les beau jours, je ne m’en passe plus.
Déjà, comme elle est sèche, elle ne laisse pas cette sensation que je déteste, le film gras sur la peau.
Souvent composée de plusieurs huiles végétales, parfois d’huile essentielles, elle hydrate et nourrit la peau ou les cheveux en profondeur.

Alors zou, petite sélection personnelle :

Celle que l’on voit partout et qu’on ne présente plus, l’huile prodigieuse de Nuxe

nuxe

C’est une huile sèche, qui sert à tout plein de choses, le corps, les cheveux …

Elle hydrate et protège la peau (mais pas du soleil !)

On peut la mettre aussi dans l’eau du bain.

L’huile protectrice sèche de Bergasolbergasol

Elle protège du soleil (indices SPF6 – SPF10 – SPF20), elle est enrichie en vitamine E (la copine de la peau). Elle a aussi une odeur à tomber.

 

L’huile sèche Scintillante Bio Acorelle

acorelle

Bio, scintillante, pas trop cher, elle est idéale !

 

La Roger & Galet

roger et galet

Odeur géniale, texture top. Un bon coup de coeur

 Et toi, huile sèche ou pas ?

 

Les mardis-sexy sont aussi chez Milie qui nous parle de 50 nuances de gris le film !!