Les femmes dans le monde du sport : Bethany Hamilton

Faire du sport n’est pas ma tasse de thé.

Autant être franche de suite, je ne vais pas faire croire que je suis le genre de femme à aller courir chaque week-end ou a attendre mon heure de sport hebdomadaire avec impatience. Je ne fais pas de sport.

Je pourrais dire que c’est parce que je n’est pas le temps – genre, j’ai 2 enfants MOI – mais c’est faux. Du temps j’en ai… plein.

Du temps pour lire, du temps pour écrire, du temps pour regarder des séries… Je n’ai juste pas du tout envie de faire du sport. Je n’en fait donc pas.

Mais ne pas aimer faire du sport ne veut pas dire que je ne suis pas admirative des sportifs.

D’ailleurs quand on m’a proposé d’écrire cet article dans le cadre de la campagne Bwin « Les femmes dans le monde du sport » j’ai dit oui immédiatement.

D’un point de vu purement physique, forcément, je suis plus Kelly Slater qu’Ibrahimovitch.

D’un point de vue admiratif, je suis carrément Bethany Hamilton.

bethanyhamilton

C’est une surfeuse. Pas n’importe quelle surfeuse, mais une très très grande battante puisque ‘à l’âge de 13 ans, elle a bien failli être contrainte de tout arrêter, un requin ayant prit son bras comme casse-dalle.

Deux ans seulement après l’attaque du requin, elle devient championne NSSA et en 2009 vice championne du monde de surf., et il ne lui a même fallu que quelques semaines pour remonter sur sa planche.

La première fois que je l’ai vu à la télé, je l’ai trouvé rayonnante et son discours sur le courage m’a énormément touché. Moi qui ne bouge pas mes fesses 1h par semaine pour un peu de sport j’avais trouvé la volonté de cette toute jeune femme admirable.

Depuis, et même si le sport et moi ne sommes toujours pas pote, je suis sa carrière.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*