Poker et vie de famille

C’est drôle, parfois en regardant mon conjoint jouer au poker en ligne, je me mets à philosopher sur l’importance de ce jeu dans notre vie de couple, et notre vie de famille.

J’imagine parfois qu’il gagne le gros lot, qu’on puisse être à l’abri pour longtemps, s’offrir de belles vacances, mettre de côté pour les enfants, s’offrir un bel appartement, mettre nos parents à l’abri… Enfin tu vois le genre.

Et puis je me dis que je devrais m’y mettre aussi, pour optimiser nos chances de gagner, ou plus simplement pour comprendre sa passion un peu comme un nouveau défi à deux.

On a toujours l’image du joueur de poker playboy ou du geek qui passe sa vie devant son ordinateur. Mais mon conjoint n’est rien de tout cela !

Sa passion du jeu ne l’empêche jamais de bien s’occuper de ses enfants ou de moi, et il n’a jamais dépensé des sommes incroyables car il est sérieux. Il sait quand s’arrêter, il n’a pas le virus du jeu.

Des fois je me dis, peut être que ça lui ferait plaisir de pouvoir partager cette passion avec moi, je pourrais mieux comprendre l’intérêt qu’il porte au jeu, aux règles, son sentiment d’accomplissement et de dépassement de soi quand il gagne en élaborant une bonne stratégie. Je pourrais aussi mieux comprendre le lien avec les adversaires, les montées d’adrénaline, mais aussi l’énervement voir la déception lorsque l’on perd.

Est ce que pour lui, le couple « idéal » serait deux joueurs qui jouent de façon régulière voire professionnelle comme Fabrice Soulier et Claire Renaut, ou est ce qu’il se voit plus en champion du monde en solo?

Être partenaires aussi dans la passion du jeu, c’est une solution qui semble idéale pour vivre sa passion sans abîmer son couple mais qui amène aussi d’autres soucis: Par exemple, le couple peut mutuellement se laisser basculer dans l’obsession pour le jeu, les conversations tourneraient souvent autour des tournois et grands événements, tactiques… Les repas et sorties seraient organisées en fonction de l’agenda poker… Bref, un gros risque d’enfermement, qui n’est pas concevable avec des enfants.

Une vie de famille doit être difficilement satisfaisante pour un vrai fan de poker, qui ne peut pas choisir quand il veut de partir faire des tournois en laissant maman tout gérer seule.

Heureusement, le poker en ligne est là pour compenser et jouer en assumant ses responsabilités familiales, même si trop souvent, les gros tournois de la semaine se jouent tous les soirs et tous les dimanches à partir de 18h. Pile l’heure ou généralement on a pleins de choses à faire à la maison.

Alors quand je regarde mon mari jouer, et que je vois les filles le harceler de questions et d’attention, je me dis que quand même, il n’a pas choisi une passion trop compliquée, il reste raisonnable dans ses actions, et surtout que le poker l’aide à s’améliorer dans la vie car…qu’est ce qu’il est patient de supporter les filles alors qu’il est en plein stress entre la stratégie, les combinaisons de cartes, et les adversaires à gérer !

J’en serais sans doute bien incapable !

S*

Une réflexion au sujet de « Poker et vie de famille »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*